Quatre filles et un jean – Tome 1 : Le premier été – Ann BRASHARES

  • Auteur : Ann BRASHARES
  • Titre : Le premier été – Tome 1
  • Série : Quatre filles et un jean (5 tomes actuellement)
  • Genre : Jeunesse
  • Edition : Gallimard Jeunesse
  • Parution : 2001
  • Nombre de pages : 309

Quatrième de couverture

Ma première s’appelle CARMEN. Elle est brune et trouve ses fesses un peu grosses. Très attachée aux gens qu’elle aime, elle se montre parfois d’une franchise désarmante. Elle a aussi un énorme problème avec son père…

Ma deuxième s’appelle TIBBY. Elle ne fait pas son âge, ne s’habille pas très fille. Et si elle joue les rebelles, c’est pour mieux masquer sa grande sensibilité. Une rencontre inattendue va bouleverser sa vie…

Ma troisième s’appelle BRIDGET. Elle est blonde, sexy, sportive, volontaire, mais au fond si vulnérable. Quand elle veut quelque chose, elle l’obtient. Surtout s’il s’agit d’un garçon. Au risque d’aller trop loin…

Ma quatrième s’appelle LENA. Elle est brune, superbe. Timide et farouche, elle refuse souvent d’écouter ce que lui dit son coeur. Mais le soleil de Grèce va réveiller en elle des sentiments inconnus…

Mon cinquième est un JEAN. Symbole de leur amitié, il va passer de fille en fille. Il les accompagnera le temps d’un été qui changera leur vie pour toujours.

Mon tout est un roman drôle, sensible, intelligent, où se mêlent subtilement les voix de quatre adolescentes qui rient, souffrent parfois, grandissent et nous séduisent…

Mon avis

J’avais déjà lu les trois premiers tomes de cette série quand j’étais plus jeune et je me souviens que j’avais beaucoup aimé. J’ai eu envie de m’y replonger en relisant les premiers et en continuant sur les derniers tomes que je n’avais jamais lus.

J’avais un peu peur qu’une histoire qui m’avait séduite quand j’étais beaucoup plus jeune me laisse de marbre maintenant que je suis un peu plus vieille, mais pas le moins du monde ! Même si cette série s’adresse à de jeunes lecteurs, elle est capable de toucher tous les âges. L’histoire de ces quatre jeunes filles est tout simplement bouleversante, émouvante et fascinante, on passe de la joie à la tristesse (je vous jure, j’ai même versé quelques larmes à la fin). En bref, une série addictive !

Carmen, Tibby, Bridget et Lena sont amies depuis leur enfance et pour la première fois, elles vont passer un été séparées. Mais elles décident de rester en contact par le biais d’un jean (magique qui plus est) qui va passer de l’une à l’autre.

L’histoire de Carmen est celle qui m’a le plus émue. Carmen devait passer tout l’été en tête-à-tête avec son père, mais elle découvre qu’il a refait sa vie avec une autre femme. Beaucoup d’enfants doivent se retrouver dans la même situation que Carmen et son histoire m’a tout simplement touchée.

Tibby est celle qui vivra l’aventure la plus émouvante. Elle fera par hasard la connaissance d’une jeune fille du nom de Bailey, atteinte d’une leucémie, et qui veut absolument participer à la réalisation du documentaire que réalise Tibby. Comment pourrait-elle la repousser ?

Bridget part pour un camp de football au Mexique. Elle est de loin la plus déterminée de la bande et quand elle croise le regard d’Eric, un entraîneur (c’est-à-dire parfaitement inaccessible et interdit), elle sait qu’elle ira jusqu’au bout pour lui plaire, quitte à se brûler les ailes au passage.

La douce Lena rend visite à ses grands-parents en Grèce. Elle pensait passer l’été à peindre, mais ce n’est pas sans compter sa grand-mère qui fait tout pour qu’elle se rapproche de Kostos, le petit-fils de leurs amis. Son histoire est belle et authentique, elle m’a beaucoup attendrie.

Le roman est rythmé par une narration à quatre points de vue différents, selon chacune des adolescentes. Régulièrement, on a des lettres qu’elles s’envoient. J’ai trouvé cette narration originale et bien adaptée à l’histoire.

En résumé, c’est un roman poignant et émouvant. Les aventures des quatre amies sont aussi passionnantes les unes que les autres. Ce roman est vraiment un coup de cœur pour moi.

Ma note : 9/10.

J’ai découvert un peu par hasard qu’il existe deux films inspirés de la série, un pour chacun des deux premiers tomes.

Quatre filles et un jean (je parle du film cette fois !) est assez fidèle au livre. Les acteurs qui ont été choisis correspondent très bien à l’image que je m’étais faite des personnages. Le film a su faire ressortir les émotions qui étaient présentes dans le livre. Donc le film est plutôt réussi et m’a plu.

Je noterai seulement deux points négatifs (il faut bien…). Le premier : pourquoi les réalisateurs ont-ils choisis de dire DES jeans au lieu de UN jean. Certes, c’est grammaticalement correct, mais personne ne dit plus DES jeans. Ce n’est qu’un détail mais il m’a tapé sur le système (il en faut pas beaucoup pour me titiller parfois !).

Deuxième point négatif (qui est un peu moins futile peut-être !) : l’histoire de Lena a complètement été changée. Dans le film, on a une sorte de Roméo et Juliette version grecque avec Lena qui tombe amoureuse de Kostos, le fils des ennemis de la famille, en guerre depuis moult années pour des raisons particulièrement abscondes… En un mot, c’est complètement bidon. Je n’ai pas compris pourquoi il avait modifié l’histoire de Lena.

Voici la bande-annonce du film :

Cette chronique entre dans le cadre du Challenge Livres VS Films.

4 Commentaires

  • Ca avait l’air très sympa et divertissant, bonne lecture de fille! Et comme j’en suis une, ça m’a donné envie!

    • N’hésite pas une seule seconde alors ! C’est une lecture très agréable et surtout très émouvante ! Prépare les mouchoirs si tu es aussi sensible que moi !

      • j’ai bien aimer le film que j’ai vue et les livres que j’ai lue :=
        tres bonne chronique

        • Merci !
          Je me suis procurée le second tome et je compte le lire très prochainement. J’espère qu’il sera aussi bon que le premier !

N'hésitez pas à laisser un commentaire!