28 août 2012 - BRASHARES Ann    Aucun commentaire

Quatre filles et un jean – Tome 3 : Le troisième été – Ann BRASHARES

  • Auteur : Ann BRASHARES
  • Titre : Le troisième été – Tome 3
  • Série : Quatre filles et un jean (5 tomes actuellement)
  • Genre : Jeunesse
  • Edition : Gallimard Jeunesse
  • Parution : 2005
  • Nombre de pages : 359

Quatrième de couverture

Rien ne sera plus comme avant. À la fin des vacances, Carmen, Tibby, Bridget et Lena devront se séparer, se rendre chacune dans une université différente. Plus que jamais, elles se raccrochent au symbole de leur amitié : le JEAN magique, témoin de leurs vies, témoin de ce troisième été qui s’annonce décisif…

CARMEN voit s’effondrer ses belles certitudes. Après avoir découvert que sa mère lui cachait un incroyable secret, un charmant jeune homme lui fait prendre conscience qu’une jeune fille aimable et généreuse sommeille peut-être en elle…

TIBBY se pose plus de questions que jamais. Sa petite sœur a frôlé la mort et elle se sent responsable de cet accident. Alors que la vie lui tend les bras, Tibby résiste au bonheur qui s’offre à elle…

BRIDGET pense avoir chassé ses vieux démons. Monitrice dans un camp sportif, elle est loin de se douter qu’elle y retrouvera le garçon qu’elle avait rencontré deux ans plus tôt : son vieux démon…

LENA s’interroge sur son avenir. Son père ne comprend pas ses choix et tente de la faire renoncer à ses projets. Cet été sera pour elle une occasion unique d’affronter sa véritable personnalité…
Plus émouvantes et drôles que jamais, les quatre filles nous entraînent une fois encore dans le tourbillon de la vie, une vie qui n’épargne personne, mais qui donne tant à ceux qui l’aiment…

Mon avis

Le tome 1 avait été pour moi un vrai coup de cœur alors que le second tome m’avait un peu déçue, mais ce troisième tome revient (heureusement) à la hauteur du premier. Ce n’est pas tout-à-fait le coup de cœur puisque Carmen m’a encore pas mal agacée au début du roman (quel gros bébé), mais c’est une très très bonne lecture.

Pour le troisième été, les quatre amies vont encore une fois échanger le jean, espérant qu’il leur apportera chance et bonheur (et bonne humeur espérons pour Carmen !).

Carmen ne part pour ces vacances. Elle va être employée par les Kaligaris pour surveiller Valia, la grand-mère de Lena. En parallèle, elle va faire une découverte étonnante et déconcertante concernant sa mère. Carmen avait été mon personnage préféré dans le tome 1, mais elle a depuis cruellement baissé dans mon estime (c’est même la chute libre). Elle réagit comme une gamine immature en piquant des colères à la moindre occasion. Heureusement, elle va se rattraper (en partie) à la fin du roman.

Tibby travaille dans un cinéma pour l’été. Sa petite sœur Katherine a un accident assez grave. Cela va beaucoup secouer Tibby qui va réfléchir à la mort et à l’amour qu’elle ressent pour ses proches. J’aime beaucoup le personnage de Tibby car elle est très sensible et je la trouve très attendrissante. Elle est souvent mélancolique et elle a du mal à vivre son bonheur, mais il faut dire que la vie n’est pas tendre avec elle.

Bridget est entraîneuse dans un camp d’été de football et elle va y retrouver quelqu’un qu’elle aurait préféré oublier, ou du moins dont elle aurait préféré rester éloignée. J’ai beaucoup apprécié Bridget dans ce tome : elle a retrouvé le dynamisme et l’effronterie qu’elle avait perdu dans le deuxième tome. Mais ce n’est pas encore la Bridget du premier tome car on voit qu’elle a beaucoup mûri depuis.

Les talents artistiques de Lena ressurgissent enfin alors qu’ils étaient à peine mentionnés dans le second tome. Lena suit des cours d’été de dessin de nu, mais cela ne plaît pas à son père : être peintre n’est pas un métier convenable pour sa fille selon lui. Lena va trouver du courage et va enfin avoir assez confiance en elle pour imposer autour d’elle ses convictions et ses envies. Son évolution est très intéressante.

Quant à la plume de l’auteure, elle est toujours aussi agréable. On retrouve invariablement les changements de point de vue pour suivre les quatre amies. On trouve aussi les lettres, les e-mails et les conversations téléphoniques qu’elles s’échangent. Ces petits plus sont toujours aussi agréables.

 

En conclusion, ce troisième tome a retrouvé le je-ne-sais-quoi qui m’avait tant plu dans le tome 1 et qui avait fait défaut dans le tome 2. Nos quatre amies reviennent en force avec des aventures passionnantes mais parfois compliquées ou tristes. Carmen réagit encore comme une gamine au début du roman, mais elle va heureusement évoluer. Bridget retrouve son amour pour le foot et son amour tout court. Tibby subit encore bien des épreuves pour une jeune fille si sensible. Et Lena renoue avec son âme d’artiste. Tous les personnages ont retrouvé leur splendeur et j’espère que cela durera encore dans le quatrième tome !

Ma note : 8,5/10.

 

Pour consulter mes chroniques sur les tomes 1 et 2, cliquez sur l’image !

N'hésitez pas à laisser un commentaire!