Rebecca Kean – Tome 1 : Traquée – Cassandra O’DONNELL

  • Auteur : Cassandra O’DONNELL
  • Titre : Traquée – Tome 1
  • Série : Rebecca Kean (3 tomes actuellement)
  • Genre : Bit-Lit
  • Edition : J’ai lu
  • Parution : 2010
  • Nombre de pages : 474

Quatrième de couverture

Burlington… Nouvelle Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu’il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n’est pas le genre de renseignements fournis par l’office de tourisme. Maudit soit-il…

Mon avis

Enfin une série bit-lit écrite par une auteure française ! Je n’ai donc pas hésité longtemps avant de me lancer dans l’aventure ! Mais dès les premières pages, cruelle déception : l’histoire ne se passe même pas en France mais aux Etats-Unis ! Certes Rebecca affirme à plusieurs reprises ses origines françaises et elle est d’ailleurs professeur de littérature française, mais quand même, j’aurais bien aimé une série qui se passe en France. Espérons que les tomes suivants parlerons plus de la France, à voir donc…

Rebecca Kean vit donc en Nouvelle-Angleterre (c’est pas juste !!!) avec sa fille Leonora. Au début du roman, nous ne savons rien sur sa situation. On comprend qu’elle fuit, mais nous ne savons pas quoi. Et le mystère plane sur le père de Leonora. Bref, on plonge directement dans une bonne intrigue avec des énigmes à foison !

Dès la deuxième page, le second personnage fait son entrée : Raphaël, maître des vampires de la Nouvelle-Angleterre. Il est puissant… et particulièrement attirant bien que la nature de sorcière de Rebecca la pousse à haïr les membres de cette espèce.

Donc le duo se crée rapidement et il aurait de quoi être explosif, mais au final, je l’ai trouvé presque un peu fade. Tout se passe trop facilement. Rebecca montre son sale caractère (oui, elle a un très sale caractère) et Raphaël accepte tous ses caprices sans trop de remous (mais qu’est-ce qu’il lui prend ! il est pourtant sensé être un peu le maître de tous un pays, réputé pour sa cruauté et son inflexibilité !).

Ces personnages évoluent dans un monde semblable au nôtre. Mais dissimulés aux yeux des humains, vivent d’un côté des vampires et des démons, et de l’autre, des loups-garous, des muteurs, des potioneuses et des chamans. Il y a encore quelques années ces deux « clans » se faisaient la guerre mais depuis, une paix (assez fragile) s’est instaurée et les différentes espèces tentent de collaborer. On a donc un univers riche en personnages et avec une histoire qui est très souvent citée et qui est la base de nombreuses rancœurs entre les espèces.

Il y a deux points que je n’ai pas aimés dans ce roman (mis à part Raphaël qui est sommes toute assez fade). Le premier : Cassandra O’Donnell crée un univers avec des règles, mais son personnage Rebecca en enfreint plusieurs. Je ne peux pas vraiment donner d’exemples sans spoiler, mais en gros, Rebecca fait des choses qu’il serait impossible de faire. De ce fait, tout devient trop facile et tout devient permis.

Le second point que j’ai moins aimé est la personnalité de Rebecca. Elle tue des méchants et des innocents sans aucune pitié et sans aucun remord. Elle n’hésite pas à utiliser la torture sous le moindre prétexte. J’ai eu du mal à apprécier ce personnage que j’ai trouvé trop cruel à mon goût. Elle manque d’humanité (certes elle n’est pas humaine, mais bon !!).

J’ai plus apprécié les personnages secondaires qui m’ont paru plus humains et plus émouvants. Je citerai surtout Beth, la meilleure amie de Rebecca, et Bruce, le baby-sitter de Leonora.

En conclusion, il y a eu pas mal de points négatifs dans ma chronique, surtout au niveau des deux personnages principaux Rebecca et Raphaël, mais l’intrigue en général est dynamique et intéressante. Donc mon ressenti global est plutôt bon !

Ma note : 8/10

N'hésitez pas à laisser un commentaire!